Le jardin

Le jardin est certainement l’élément le plus intéressant du Secourieu. L'état actuel est très proche de celui de 1838. Son originalité assez exceptionnelle est d’avoir conservé l’essentiel de ses « folies » ou « fabriques » qui ont fait l’objet d’une importante campagne de restauration sous la direction de Monsieur Bernard Voinchet, Architecte en Chef des Monuments Historiques et Inspecteur Général.

 

L’ensemble du jardin est protégé au titre des Monuments Historiques (arrêté préfectoral du 28 juin 1988) en raison de son intérêt d’histoire et d’art, et notamment de son « unité paysagère, la qualité de ses décors, témoignant de l’art de penser les jardins aux XVIII° et XIX° siècles ».

Pour en savoir plus sur le jardin cliquez ici.

La flore

Le Secourieu contient une grande diversité de biotopes et corrélativement une grande variété de plantes, particulièrement un ensemble boisé centenaire, plusieurs arbres pluri-centenaires et notamment le « Grand Platane » du Secourieu qui a reçu le label d’arbre remarquable de France.

La faune

La diversité des biotopes favorise également la diversité de la faune présente au Secourieu, et ce d’autant plus que la propriété est constituée en réserve de chasse depuis plusieurs dizaines d’années. La faune du Secourieu a été étudiée récemment et ce mémoire souligne d’une part la présence de nombreuses espèces dont certaines rares et d’autre part la nécessité de préserver la grande biodiversité qu’abrite ce lieu (pour consulter ce mémoire cliquer ici)